TROUSSE D’OUTILS EN PERSPICACITÉ POLITIQUE :
INTRODUCTION

Bienvenue à la Trousse d’outils en perspicacité politique de l’Association canadienne des administrateurs municipaux (ACAM), une ressource en ligne destinée à soutenir les administratrices et administrateurs municipaux partout au Canada! Nous avons réparti l’information en sections clairement identifiées pour faciliter la navigation et la recherche. Il suffit de repérer le sujet voulu dans la Table des matières ci-dessous ou de commencer par l’Introduction.

On peut toutefois accéder à la totalité de l’information dans un document PDF

Table des matières

Introduction

Les fonctions de directeur général (ou directrice générale) relèvent autant de l’administration municipale que de la politique. Unique employé du conseil municipal, le DG se doit de suivre l’orientation imprimée par les élus municipaux, mais il est aussi un dirigeant. À ce titre, il lui incombe de gérer les relations du conseil municipal avec les autres ordres de gouvernement, d’appuyer et de négocier les interactions entre le personnel municipal et les élus, d’administrer les relations de la municipalité avec le public qu’elle sert et d’assurer la continuité pendant lorsque le conseil change. S’il est impératif que les administrateurs supérieurs demeurent apolitiques, leur capacité de comprendre et de maîtriser les subtilités de la politique est essentielle pour s’adapter aux ambiguïtés inhérentes à leur fonction.

Conscient qu’il est impératif que les administrateurs supérieurs de la gouvernance locale comprennent la politique, le conseil d’administration de l’Association canadienne des administrateurs municipaux (ACAM) a créé un comité chargé de renforcer leurs compétences de base et de développer leur sens politique ainsi que celui de leurs subordonnés directs et de la prochaine génération de dirigeants municipaux. La trousse d’outils en perspicacité politique est le fruit des travaux de ce comité. Elle contient des renseignements, des ressources à télécharger et des liens vers d’autres documents qui aideront les directeurs généraux et les gestionnaires principaux à faire le lien entre les réalités de l’administration et la sphère politique. Plus précisément, elle donne des conseils pour clarifier les rôles et les responsabilités de chacun en matière de gouvernance, favoriser les bonnes relations à tous les échelons, encourager l’apprentissage des situations et la connaissance de soi des dirigeants municipaux, gérer les risques personnels et améliorer la communication et la participation des intervenants.

La trousse d’outils constitue également une ressource que les DG peuvent utiliser pour encadrer les dirigeants potentiels dans l’acquisition de compétences moins tangibles, mais nécessaires pour réussir dans ce rôle. La perspicacité politique s’acquiert plus facilement par l’encadrement, l’observation et l’expérience. Bien que tout ait été fait pour transférer ici les connaissances de DG expérimentés, l’encadrement (ou mentorat) est nécessaire pour apprendre et expérimenter la nature politique de la gestion municipale. Le Forum sur le mentorat de l’ACAM a été créé parallèlement à la trousse d’outils pour encourager et favoriser les relations entre les dirigeants expérimentés et les nouveaux dirigeants, et pour faciliter la planification de la relève en gouvernance locale. Comme tout autre site de réseautage social, il permet de se lier avec d’autres membres de l’ACAM, de rechercher des mentors, de demander de l’aide à des collègues de partout au pays et de débattre de questions municipales à l’échelle du Canada.

Les directeurs généraux occupent un poste à part. De ce fait, ils se sentent souvent isolés lorsqu’ils sont confrontés à des situations difficiles, voire accablantes. Chaque dirigeant a vécu cette expérience à un moment ou un autre. L’ACAM espère que cette trousse d’outils s’avérera utile pour aider les administrateurs supérieurs dans leurs fonctions et que le Forum sur le mentorat offrira aux membres de l’ACAM un moyen pratique de s’entraider.

Définition de la perspicacité politique

Il existe bon nombre de définitions de la perspicacité politique. Les suivantes proviennent de membres de l’ACAM :

  • Comprendre les structures du pouvoir, les motivations et les influences en jeu dans le processus décisionnaire municipal ainsi que les implications de ces décisions relativement au public et à l’élaboration des politiques.
  • Faire preuve de diplomatie et avoir la capacité de gérer des questions sensibles sur le plan politique.
  • Faire le lien entre le domaine technique et la sphère politique.
  • Pratiquer la pensée critique et l’intelligence émotionnelle dans la sphère politique.
  • Comprendre les répercussions de la politique sur l’administration.
  • Savoir envisager les problèmes du point de vue des élus et anticiper la réaction du public.
  • Communiquer de manière efficace pour influencer la prise de décision.
  • Allier l’intuition aux compétences acquises pour comprendre, atténuer ou influencer des décisions, des processus et leur impact sur la municipalité.
  • Comprendre les implications informelles et sociales associées aux conséquences fiscales et opérationnelles des décisions.

D’autres intervenants ont donné les définitions suivantes de la perspicacité politique :

  • « Une façon de penser et d’agir. »
  • Savoir « mieux orienter les choix et le comportement dans chaque contexte pour accomplir les buts et les objectifs fixés ».
  • Développer une compétence de base comprenant « la connaissance de soi et les habiletés interpersonnelles, la capacité de décoder les gens et les situations, la capacité de mobiliser et de coordonner les intervenants de manière proactive et stratégique et d’utiliser la pensée et l’analyse stratégiques environnementales pour comprendre le contexte » (Constantinou, 2017, p. 2).

Dans un cours en ligne sur le leadership et la perspicacité politique offert sur la plateforme d’apprentissage de LinkedIn, Lynda.com, la perspicacité politique est également décrite comme la capacité de percevoir et de juger avec exactitude les influences formelles et informelles qui déterminent la prise de décision. En d’autres termes, il faut savoir interpréter la situation pour prendre des décisions « s’appuyant sur ce qui se passe réellement » (Andreatta, 2013).

Ces définitions mettent en évidence les multiples facettes de la perspicacité politique. Plutôt qu’un ensemble unique d’habiletés précises, il s’agit d’une combinaison de compétences qui serviront de diverses manières au directeur général et aux autres administrateurs supérieurs. La perspicacité politique s’acquiert, puis se développe par la pratique. Si elle est naturelle pour certains, d’autres devront l’apprendre par l’expérience, l’observation et les échanges avec des collègues en qui ils ont confiance et qu’ils respectent.

Autres ressources :

La politique et le rôle d’administrateur supérieur

Le rôle de directeur général étant apolitique, il est impératif que lui et les autres administrateurs se montrent impartiaux à tous les égards. Pour la haute direction, les fonctions d’administration consistent à mettre en application les politiques des élus. Il se crée ainsi une relation intéressante entre le politique et le non-politique sur le plan des activités municipales. Pour s’y retrouver malgré un flou certain, les dirigeants municipaux doivent absolument comprendre l’aspect politique d’une situation sans jamais perdre de vue les impératifs de leur rôle. Même si le directeur général et les autres administrateurs évoluent dans la sphère politique et se doivent de bien comprendre les influences associées, il leur faut absolument rester neutres pour agir efficacement pour le bien de leur municipalité.

On sait à quel point la partisanerie est ancrée dans notre culture de gouvernance, qu’elle soit édérale, provinciale ou territoriale et, dans bien des cas, municipale. Tout changement, à quelque échelon que ce soit, modifie les perspectives, les priorités et les façons de fonctionner dans l’intérêt du public. Les directeurs généraux et dirigeants municipaux avisés apprennent à s’adapter à la constante évolution de la sphère politique. Ils cherchent à prouver leur crédibilité et à s’attirer la confiance des politiciens avec lesquels ils travaillent. S’ils négligent de le faire, ils risquent de subir les décisions des élus et de se retrouver sans emploi si ces derniers les jugent en désaccord avec le milieu politique prédominant ou avec le conseil municipal.

Le directeur général doit acquérir de solides compétences en leadership pour arriver à se confronter à la politique. Le leadership peut être défini comme la capacité d’influencer les autres à agir en se conformant à des valeurs communes en vue de réaliser une vision commune. Cette définition n’est pas sans rappeler celle de la perspicacité politique.

L’établissement de la confiance est à la base de la perspicacité politique, mais aussi du leadership en général. Comme l’indiquent Kouzes et Posner (2010) dans leur ouvrage intitulé The Truth about Leadership, la confiance est un élément fondamental de la crédibilité et de la capacité à faire avancer les choses. Pour eux, quatre comportements peuvent renforcer votre capacité à paraître digne de confiance :

  1. Vous comporter de manière prévisible et cohérente : montrer qu’on peut compter sur vous;
  2. Communiquer avec clarté : exprimer clairement vos intentions et vos engagements;
  3. Prendre vos promesses au sérieux : respecter votre parole lorsque vous vous engagez;
  4. Faire preuve de franchise dans vos communications : savoir ce que vous pouvez divulguer et ce que vous devez taire en vous montrant néanmoins honnête lorsque vous diffusez de l’information.

Le perfectionnement de ces compétences contribuera beaucoup à améliorer votre perspicacité politique et votre style de leadership au sein de votre municipalité. En effet, leadership et compréhension politique vont de pair. Pour vous concentrer sur le leadership de situation et adapter votre approche au contexte, vous aurez besoin d’une solide perspicacité politique. Et pour affiner votre perspicacité politique, vous devrez faire preuve de leadership. Le rôle du directeur général et des gestionnaires principaux consiste à utiliser ces deux ensembles de compétence pour maîtriser la politique municipale tout en préservant la frontière entre le politique et l’administratif.

Autre ressource :

Dix conseils pratiques en matière de perspicacité politique

Il est impossible de développer une perspicacité politique sans expérimenter les situations propres à de multiples aspects de la vie municipale. Il existe cependant des vérités qui s’appliquent dans tous les cas. Voici les dix meilleures façons de faire preuve de perspicacité politique.

1. L’intégrité : Il est vital de préserver votre intégrité pour réussir comme directeur général. C’est valable pour toutes vos actions et pour favoriser un comportement éthique de la part de vos élus.

2. Le rôle : Le conseil municipal, le directeur général et les autres administrateurs supérieurs doivent avoir une idée claire du rôle qu’ils occupent dans la gouvernance municipale. Il est essentiel d’orienter le conseil municipal et de lui donner de la formation et de l’ encadrement pour comprendre les limites et atténuer les risques associés à l’opacité des frontières entre les rôles.

3. Les priorités : En tant que directeur général, vos actions devraient être alignées sur celles du conseil municipal. Prenez le temps d’examiner ses priorités et n’ayez pas peur de demander des précisions au besoin.

4. La confiance : La confiance est un fondement du leadership, sur lequel se construit la perspicacité politique. Loin d’être acquise, vous devez la mériter par vos actions.

5. Le respect : Même en cas de désaccord avec vos dirigeants politiques ou leurs décisions, vous devez toujours les respecter et afficher ce respect devant votre personnel et le public.

6. La transparence : Veillez à entretenir avec votre conseil municipal une relation dénuée de surprises et de secrets. Il est crucial de faire preuve de transparence et d’honnêteté pour bâtir des relations qui favorisent votre carrière maintenant et à l’avenir.

7. L’établissement de relations : Efforcez-vous d’établir des relations à tous les échelons. Qu’il s’agisse de votre personnel, de votre conseil municipal, des municipalités voisines, des médias, ou d’intervenants de gouvernement provincial ou fédéral, les relations faciliteront considérablement la réalisation des objectifs de votre municipalité.

8. La neutralité : Laissez la politique aux politiciens. Le rôle du directeur général prévoit qu’il reste neutre, mais qu’il dispense les meilleurs conseils qui soient aux élus qui sont les décideurs et qu’il dirige en même temps l’équipe des employés municipaux.

9. La communication : La communication concerne ce que vous dites, mais aussi ce que vous entendez. Prenez le temps d’écouter les membres du conseil municipal, les résidents et les autres intervenants pour bien comprendre leur logique et informez-les avec honnêteté. Faites preuve d’ouverture d’esprit et de respect lors de vos discussions avec le conseil municipal et évitez à tout prix de vous sentir visé personnellement.

10. La rétroaction : N’hésitez jamais à demander des commentaires. Les rencontres formelles et informelles avec votre conseil municipal vous permettront de vérifier que vous êtes en accord avec le plan stratégique qu’il a établi pour la municipalité. Trouver un mentor peut également s’avérer une ressource précieuse pour surmonter les situations difficiles et obtenir du soutien.

Utilisation de la trousse d’outils

La trousse d’outils en perspicacité politique a été créée par Transitional Solutions Inc. (TSI), en collaboration avec l’Association canadienne des administrateurs municipaux (ACAM). Basée à Edmonton, en Alberta, TSI est en fait une équipe de spécialistes qui fournit des services dans tout le Canada. Après avoir endossé les rôles de directeur général et d’administrateur supérieur, ils utilisent leur expérience pratique de la perspicacité politique en contexte de gouvernance locale pour créer cette trousse d’outils.

Les auteurs et le comité de perspicacité politique de l’ACAM se sont efforcés de rendre compte des nuances entre les différents organismes gouvernementaux et leurs exigences dans tout le pays. Il reste qu’il est toujours important de vérifier les lois, les règlements et les arrêtés municipaux pour vous assurer de bien connaître les exigences relatives à chaque domaine dans votre province ou votre territoire. Par exemple, il peut exister des dispositions particulières régissant les séances d’orientation ou les ordres du jour des conseils municipaux dans chaque région du Canada.

Bien que nous nous soyons efforcés de donner autant d’exemples que possible, il est également bon de consulter un collègue ou un mentor de confiance de votre région pour obtenir des renseignements sur les normes locales. Le Forum sur le mentorat créé en marge de cette trousse d’outils peut vous mettre en contact avec des directeurs généraux et des administrateurs supérieurs expérimentés de partout au pays. Il propose également des fils de discussion utiles pour connaître divers points de vue sur une question donnée.

Par ailleurs, il est possible de consulter le contenu de la trousse d’outils en utilisant la barre de recherche en haut de la page. La trousse est divisée en pages et en sous-sujets permettant de trouver facilement les renseignements dont vous avez besoin. Vous trouverez le menu complet des sujets au bas de chaque page.

A
aller à la section suivante

L’administration et le conseil municipal

L’ACAM est une association à but non lucratif ouverte à tous les cadres supérieurs qui se consacrent à l’amélioration des municipalités au Canada.

© L’Association Canadienne des Administrateurs Municipaux

L’Association Canadienne des Administrateurs Municipaux
BP 128, Succursale A
Fredericton, NB E3B 4Y2
CANADA

L’ACAM est une association à but non lucratif ouverte à tous les cadres supérieurs qui se consacrent à l’amélioration des municipalités au Canada.

L’Association Canadienne des Administrateurs Municipaux
BP 128, Succursale A
Fredericton, NB E3B 4Y2
CANADA

© L’Association Canadienne des Administrateurs Municipaux